Listes d'admissibilité et d'admission

Les concours comportent une(des) épreuve(s) d’admissibilité et/ou une(des) épreuve(s) d’admission. Peuvent seuls être autorisés à se présenter aux épreuves d’admission  les candidats déclarés admissibles par le jury.
A l’issue de chaque concours, le jury arrête, dans la limite des places mises au concours, une liste d’admission par ordre alphabétique.
La réussite à un concours de la Fonction Publique Territoriale ne vaut pas recrutement : une collectivité qui a ouvert un poste à un concours n’est pas obligée de recruter un lauréat de ce concours.
La réussite à un concours de la Fonction Publique Territoriale a une validité nationale.
L’inscription sur une liste d’aptitude est valable 1 an renouvelable 2 fois.
En effet, conformément à l’article 44 de la loi du 26 janvier 1984 modifiée, le candidat bénéficie du droit à réinscription la deuxième année et la troisième année s’il n’a pas été nommé et à condition d’avoir fait connaître son intention d’être maintenu sur la liste au terme de le première année et de la deuxième année. Passées ces dates, le lauréat est radié d’office de la liste d’aptitude.
Les Centres de Gestion de la Fonction Publique Territoriale organisent également des examens professionnels concernant les agents titulaires d’un grade, nommés sur un emploi permanent dans la fonction publique territoriale et permettant une évolution de carrière dans le cadre d’emplois occupé ou immédiatement supérieur.
Ces examens comprennent une(des) épreuve(s) d’admissibilité et/ou une(des) épreuve(s) d’admission.