En accueillant un apprenti dans votre collectivité, vous :

  • Participez à l’insertion sociale et professionnelle des jeunes de 15 à 30 ans ;
  • Gérez les emplois et compétences de votre établissement (anticipation des départs en retraite, valorisation des maîtres d'apprentissage, transmission des savoirs…) ;
  • Valorisation des compétences internes.

L’apprentissage couvre un vaste champ de métiers territoriaux et ouvre à l’obtention de nombreux diplômes, allant du CAP au BAC+5.

 

 

La prise en charge du coût de formation

Aujourd’hui, le CNFPT prend en charge 50% des coûts de formation pour les contrats signés après le 1er janvier 2020. Une convention avec France compétence a déterminé une liste de 210 titres ou diplômes ouvrant droit à cette participation.

Les 5 choses à savoir pour accueillir un apprenti et faire financer sa formation par le CNFPT (Source : www.cnfpt.fr)

Coût résiduel pour l’employeur : quelques exemples

  • Pour un apprenti de moins de 18 ans en CAP Petite Enfance, un coût résiduel de 174 € par mois pour la 1ère année *
  • Pour un apprenti de 18 ans en Bac Pro Aménagement Paysager, un coût résiduel de 584 € par mois pour la 1ère année

Pour une présence de l’apprenti entre 50 et 70 % au sein de la collectivité **

* Sur la base du coût plafond France Compétence / CNFPT
** Temps de présence variable selon niveau de formation et l'âge de l’apprenti

 

Simulez le salaire de votre apprenti

Hypothèse base simulateur Simulateur de calcul de rémunération et d'aides aux employeurs (Source : www.alternance.emploi.gouv.fr)

Plus de renseignements : Guide des aides (Source : guide-aides.hautsdefrance.fr)

 

Le FIPHFP accorde des aides aux employeurs d’apprentis bénéficiaires d’une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) :

L'apprentissage aménagé

 

La procédure de recrutement

  1. Identifier les possibilités d’accueil, les besoins de la collectivité et le maître d’apprentissage ;
  2. Trouver la formation correspondante ;
  3. Saisir le comité technique Extranet collectivités - Base documentaire - Documents - CT - Saisine CT ;
  4. Prendre une délibération qui indique l’engagement financier de la collectivité et les modalités de mise en œuvre.
La rémunération évolue selon l’âge et le niveau de formation. Pour simuler le salaire et les aides : Simulateur de calcul de rémunération et d'aides aux employeurs (Source : www.alternance.emploi.gouv.fr) ;
  1. Rédiger une offre d'emploi via votre accès personnel sur le site emploi-territorial.fr
  2. Recruter l’apprenti :
Points de vigilance :
  • Son âge (certaines activités dangereuses sont interdites aux moins de 18 ans) ;
  • La correspondance entre le projet professionnel du jeune, la formation dispensée, le besoin de votre collectivité et la capacité de permettre la mise en pratique de la formation reçue ;
  • Les possibilités de déplacement domicile travail (pour éviter les retards, l’absentéisme…) ;
  1. Inscrire l’apprenti auprès du CFA ;
  2. Rédiger le contrat, le faire signer par l’autorité territoriale et l’apprenti et le faire parvenir à la DIRECCTE pour enregistrement (il est possible de remplir le formulaire en ligne) :
  1. Etablir la Déclaration Préalable à l’Embauche auprès de l’Urssaf ;
  2. Déclarer l’apprenti auprès de l’Ircantec ;
  3. Prendre l’arrêté portant attribution de la bonification indiciaire au maître d’apprentissage.

 

Liens utiles

Zoom sur l’apprentissage dans les Hauts-de-France (Source : www.cnfpt.fr)
Portail de l’alternance (Source : www.alternance.emploi.gouv.fr)
Aides de la Région Hauts-de-France pour les apprentis (Source : www.hautsdefrance.fr)
France relance : l'aide au recrutement d'apprentis par les collectivités est confiés à l'ASP (Source : www.asp-public.fr)